Opération extrusion : les super-pouvoirs des protéines fibrées

Le changement climatique appelle chacun d’entre nous à changer ses habitudes de consommation et à faire un geste pour la planète. Changer nos habitudes pour préserver l’environnement ? Parmi les solutions les plus citées, la consommation de viande est souvent pointée du doigt. Et pour cause : saviez-vous que près de 50% de la production mondiale de céréales sert à nourrir des animaux d’élevage ? Réduire sa consommation de viande en se tournant vers des protéines végétales revient donc à réduire son empreinte carbone, dans un monde où la population mondiale ne cesse d’augmenter.

Alors, si manger des insectes ne vous tente pas, soyez rassuré : il existe une alternative plus ragoûtante à la viande. Cette alternative, ce sont les protéines fibrées. Derrière ce nom obscur se cache tout simplement ce que le langage courant préfère appeler « fausse viande ». Une appellation un peu biaisée : les protéines fibrées sont issues de protéines végétales, notamment de farines de légumineuses. Le plus souvent, elles sont travaillées pour présenter la même texture et le même goût que la viande.

Ce n’est pas un hasard si ces protéines sont actuellement sous le feu de la rampe : les régimes alimentaires vegan et végétariens s’affirment comme une tendance de fond et prennent même une importance culturelle de plus en plus notable. Pour l’industrie agroalimentaire, il s’agit d’un virage à prendre pour séduire une clientèle consciente de nouveaux enjeux éthiques mais pas prête pour autant à perdre le goût des bonnes choses…

Intégrer les protéines fibrées à ses process 

Les produits à base de protéines fibrées sont majoritairement utilisés en tant que substituts à la viande. Leur avantage : les protéines végétales dont ils sont issus sont pauvres en cholestérol et en graisses, mais riches en fibres et en nutriments. Le plus souvent, les farines sont extraites de plantes comme le soja, les céréales ou encore les légumineuses comme le pois, le pois chiche ou les lentilles.

Ce n’est plus un secret : l’extrusion est l’un des procédés les plus prisés pour produire des protéines fibrées. Pour vous en parler, nous passons le micro à l’expert en la matière : la société Clextral, véritable pionnier de cette technologie. Basée en France, cette entreprise française a fêté ses 60 ans en 2016 et n’a cessé de développer la technologie d’extrusion.

L’extrusion consiste à transformer des matières premières, introduites sous forme de poudres, pour obtenir des produits fibrés dont la texture varie selon le procédé utilisé. Par exemple, le procédé par voie sèche permet d’obtenir une texture plutôt spongieuse, alors qu’un procédé en milieu humide donne un produit très fibré, proche visuellement de celle de la viande. Le produit fini possède le même niveau de protéines que de la viande : un argument nutritionnel non négligeable. En fin de chaîne, le produit fini peut-être vendu comme produit semi-fini ou travaillé comme de la viande afin de parfaire son goût et sa ressemblance.

Passez à la fibre avec IFPC !

L’extrusion permet aux entreprises agroalimentaires de diversifier leur offre en élaborant des produits pour le marché flexitarien, végétarien et vegan. IFPC a choisi Clextral sur la base de son savoir-faire dans le milieu des protéines fibrées, notamment au travers de leurs nombreuses références ainsi que leur expertise conjointe avec de nombreux centres de recherche et des universités à l’international, dont le Saskatchewan Food Industry Development Centre (SFIDC) ainsi que le HES-SO Valais-Wallis (Suisse) pour le développement de nouvelles recettes.

Avec plus de 50 installations de protéines fibrées dans le monde et une présence établie en Suisse, Clextral est une PME flexible, hyper spécialisée dans l’extrusion et aux valeurs fortes :

  • Conception hygiénique des équipements
  • Des capacités de production sur-mesure : de 10kh/h à 600kg pour l’extrusion humide et jusqu’à 3500 kg/h pour l’extrusion sèche
  • Eco-responsabilité : La production de protéines fibrées représente 95% d’émissions carbone en moins que la production de viande de bœuf.

L’extrusion vous intéresse ? IFPC, de par son expertise dans le domaine, peut vous accompagner dans un projet global en fonction de vos besoins.

Notre accompagnement sur-mesure se déroule en 6 phases :

  • Phase 1 – Identifier les objectifs conseil et assistance pour l’élaboration des avant-projets. (APS) :  avant-projet sommaire et (APD) :  avant-projet détaillé
  • Phase 2 – Elaboration des cahiers des charges : conseil et rédaction pour l’élaboration d’un cahier des charges
  • Phase 3 – Comparaison des offres : conseil et assistance pour l’élaboration des dossiers de commande
  • Phase 4 – Aide à la décision : élaboration d’un document d’aide concernant les investissements à envisager
  • Phase 5 – Accompagnement sur le projet : assistance à maîtrise d’ouvrage ou maîtrise d’œuvre
  • Phase 6 – Mise au point et coordination : assistance à maître d’ouvrage pour la mise au point de l’installation

Une vision 360 sur les technologies et la gestion de projet, pour découvrir l’extrusion et l’intégrer agilement à vos process. Avec IFPC, c’est le moment de passer à la fibre. Contactez-nous !